Demande d'inscription

Si votre organisme, entreprise, ministère etc. est déjà un abonné aux services du Courrier parlementaire©, vous pouvez vous inscrire pour recevoir par courriel nos éditions quotidiennes. Vous devez cependant entrer l'adresse courriel attribuée par votre organisation.


Se désinscrire

Pour un essai gratuit de quelques jours, veuillez nous faire parvenir un courriel.

Pour plus d'informations, veuillez nous rejoindre par téléphone au 418 640-4211 ou par courriel.

Mot de passe oublié

Veuillez indiquer votre adresse courriel qui est liée à  votre compte. Si elle correspond à  un utilisateur, nous vous enverrons un courriel afin que vous puissez récupérer votre mot de passe.

Mon profil

Vous pouvez modifier les paramètre de votre compte.

Désolé, pour naviguer dans notre site, il faut détenir une licence/abonnement.

Nous publions depuis 28 ans (dont 21 ans comme quotidien web).

Nous offrons une édition (LCP-LAG) tous les matins de la semaine de septembre à juin

Nous ajoutons LCP InfoMidi quand l'activité parlementaire le mérite (quand le Salon bleu est en action)

Notre objectif depuis presque trois décennies est de tenir nos lecteurs bien informés sur ce qui occupe et préoccupe les législateurs québécois.

Nous avons aussi des volets inédits comme Le Monde du lobbying sur les groupes de pression et les grands lobbys, Regard législatif en temps de session.

Nous publions aussi Cette semaine au Parlement sur l'activité de la semaine (et des mises à jour fréquentes durant la semaine),

Nos abonnés reçoivent Alerte Décrets et peuvent consulter nos rubriques Derrière les décrets, Ce qu'ils ont dit,

Message DU gouvernement, Message AU gouvernement et plus encore.

Si vous êtes intéressé à obtenir un essai gratuit de quelques jours pour votre entreprise ou organisme, n'hésitez pas à nous contacter (editeur@courrierparlementaire.com)

Retour

Article du

Réactions

Des annonces qui font jaser….

Paru le | Catégorie: Bon à savoir/En rafale

(LCP) La Fédération des chambres de commerce du Québec salue les mesures pour les infrastructures et le secteur de la construction, annoncées par le président du Conseil du trésor, Christian Dubé, et le ministre des Finances, Eric Girard.

 

L'annonce devrait aussi permettre, selon le gouvernement, de devancer le développement des bornes WiFi et du réseau Internet haute vitesse dans toutes les régions. La FCCQ rappelle que le défi est la rapidité d'exécution des travaux, puisque plusieurs annonces budgétaires ont eu lieu dans les dernières années.

 

Elle prend aussi acte de la volonté du gouvernement de mettre en œuvre une stratégie afin de favoriser l'accessibilité aux marchés publics, notamment pour les PME québécoises, et de maximiser les retombées régionales. Elle offre toute sa collaboration dans ce processus, elle qui a été fort active sur cet enjeu au cours des dernières années.

 

UMQ

L'Union des municipalités accueille l’annonce positivement et rappelle que la crise de la COVID-19 a entraîné des impacts financiers majeurs pour les municipalités. Malgré une gestion rigoureuse de leurs budgets, celles-ci doivent faire face à la fois à une baisse substantielle de leurs revenus et à une augmentation significative de leurs dépenses.

 

On estime en effet entre 852 millions $ et 1,2 milliard $ les pertes financières que devront absorber les municipalités québécoises d'ici la fin de 2020, dont près de 60 % sera occasionnée par une chute marquée des revenus pour les sociétés de transport collectif.

 

ACRFGTQ

L'Association des constructeurs de routes et grands travaux du Québec (ACRGTQ) est prête pour le défi de la relance économique. Le président du Conseil du trésor, Christian Dubé annonçait aujourd'hui le devancement de 2,9 milliards$ de prévus au Plan québécois des infrastructures (PQI) 2020-2030 au 11 milliards $ planifiés pour 2020-2021.

 

CSD

Du côté syndical, la CSD Construction accueille avec prudence l'annonce d'accélération des travaux de construction par le gouvernement Legault. Le syndicat souhaite collaborer à la relance de l'économie, mais veut s'assurer que la reprise soit progressive et ne se fasse pas au détriment de la sécurité des travailleurs.

 

FAE

Par ailleurs, à la suite de l'annonce faite par le premier ministre François Legault de fermer, jusqu'au mois d'août 2020, les établissements scolaires primaires et secondaires de la communauté métropolitaine de Montréal (CMM), la Fédération autonome de l'enseignement (FAE) demande au gouvernement qu'il mette en place des ressources de soutien pour les populations d'élèves vulnérables qui vivent encore plus durement la crise sanitaire.

 

La FAE estime aussi que le gouvernement doit travailler avec les représentantes et représentants des profs dans le cadre des opérations qui doivent être menées non seulement d'ici la fin de la présente année scolaire, mais aussi pour la rentrée scolaire de l'automne 2020. Selon la FAE, la prochaine rentrée scolaire devra, entre autres, permettre aux élèves d'effectuer une importante mise à niveau afin de rattraper les retards provoqués par la situation.

 

CSQ

« De notre côté, tout en offrant notre collaboration dans la lutte contre la propagation du virus, notre centrale a fait appel à l'importance d'avoir de la flexibilité pour éviter un mur à mur qui desservirait les objectifs de la santé publique ainsi que de la protection du personnel. Manifestement, l'ouverture des écoles primaires dans le Grand Montréal était incompatible avec la volonté d'assurer la santé et la protection du personnel scolaire et des familles. Nous saluons donc la décision du gouvernement », selon Sonia Ethier, présidente de la CSQ

-30-

Autres articles du vendredi 15 mai 2020

vendredi 15 mai 2020

vendredi 15 mai 2020

vendredi 15 mai 2020

vendredi 15 mai 2020

vendredi 15 mai 2020

vendredi 15 mai 2020

vendredi 15 mai 2020

vendredi 15 mai 2020

vendredi 15 mai 2020

vendredi 15 mai 2020