(LAG) L’Institut de médiation et d'arbitrage du Québec veut obtenir une subvention du gouvernement afin de financer un projet dans le contexte de la pandémie de la COVID-19 et de la relance économique.

 

« Le soutien gouvernemental financerait l’embauche de travailleurs autonomes pour exécuter un projet d’accès à la médiation et l’arbitrage avec l’objectif de faire progresser le changement de culture judiciaire conformément à Stratégie ministérielle de développement et de promotion des modes de prévention et de règlement des différends en matière civile et commerciale 2018-2021 du ministère de la Justice. »

 

Le lobbyiste-conseil Sébastien Bonneau représente l’Institut dans le cadre de ce mandat inscrit au registre des lobbyistes. Ce dernier est un ancien conseiller politique du cabinet de l’ex-ministre libéral de la Santé, Yves Bolduc. Le contrat est de moins de 10 000 $.

 

L’École ouverte

Le ministère de l’Éducation et de l’Enseignement supérieur est sollicité pour que la plateforme d’apprentissage intitulé Le prof nomade soit incluse dans les ressources éducatives proposées par L’École ouverte.

 

« Le prof nomade s’adresse aux jeunes âgées de 6 à 12 ans de l’école primaire et propose du matériel pédagogique captivant ainsi que des capsules vidéo qui présentent le fonctionnement des différentes écoles primaires à travers le monde », précise le registre.

 

« Cette plateforme permet aux étudiants de développer des connaissances générales sur la géographie et de se familiariser avec les différences culturelles tout en s’amusant. »

 

Ce mandat est inscrit au dossier de Pierre Langlois du cabinet de relations publiques National. Il est l’ancien chef de cabinet de l’ex-ministre péquiste déléguée à la Politique industrielle et à la Banque de développement économique du Québec, Élaine Zakaïb, de 2012 à 2014. Le contrat est de moins de 10 000 $.

-30-