Demande d'inscription

Si votre organisme, entreprise, ministère etc. est déjà un abonné aux services du Courrier parlementaire©, vous pouvez vous inscrire pour recevoir par courriel nos éditions quotidiennes. Vous devez cependant entrer l'adresse courriel attribuée par votre organisation.

Se désinscrire

Pour un essai gratuit de quelques jours, veuillez nous faire parvenir un courriel.

Pour plus d'informations, veuillez nous rejoindre par téléphone au 418 640-4211 ou par courriel.

Mot de passe oublié

Veuillez indiquer votre adresse courriel qui est liée à  votre compte. Si elle correspond à  un utilisateur, nous vous enverrons un courriel afin que vous puissez récupérer votre mot de passe.

Mon profil

Vous pouvez modifier les paramètre de votre compte.

Désolé, pour naviguer dans notre site, il faut détenir une licence/abonnement.

Nous offrons une édition (LCP-LAG) à tous les jours de septembre à juin et deux éditions par jour (avec LCP InfoMidi) quand l'activité parlementaire le mérite pour tenir nos lecteurs bien informés sur ce qui occupe et préoccupe les législateurs québécois.

Nous avons aussi des volets inédits comme Le Monde du lobbying sur les groupes de pression et les grands lobbys, la série L'État expliqué (comment le Québec se gouverne) et Regard législatif, les lundis matins en temps de session. Nous publions aussi Cette semaine au Parlement sur l'activité de la semaine (et des mises à jour fréquentes durant la semaine), Alerte Décrets et Derrière les décrets, Ce qu'ils ont dit, Le Point sur... et encore.

Si vous êtes intéressé à obtenir un essai gratuit de quelques jours pour votre entreprise ou organisme, n'hésitez pas à nous contacter

Retour

Article du

Autorité des marchés publics

Nouvelles responsabilités dès demain

Paru le | Catégorie: Gouvernement & Fonction publique

(LAG) Dès demain, l’Autorité des marchés publics pourra recevoir des renseignements du public et exercer ses pouvoirs de vérification à cet égard, conformément à la Loi sur l’Autorité des marchés publics.

 

« Dès lors, toute personne possédant des renseignements au sujet du non-respect du cadre normatif applicable, relativement à un processus d’adjudication ou d’attribution d’un contrat public, ou de l’exécution d’un tel contrat, pourra les communiquer à l’AMP », explique l’organisme.

 

Le public pourra lui communiquer des renseignements au moyen d’une ligne téléphonique confidentielle, avec un formulaire et une adresse courriel sécurisés, qui seront accessibles sur son site Web, en personne, à ses bureaux de Québec ou de Montréal ou par la poste.

 

« Tous les renseignements reçus feront l’objet d’une analyse préliminaire par une équipe spécialisée, et ce, de manière confidentielle et sécuritaire. Si l’AMP le juge pertinent, elle procédera à une analyse plus approfondie des renseignements reçus. Dans un tel cas, un professionnel de la vérification et des enquêtes pourrait entrer en contact avec la personne qui a communiqué les renseignements », précise-t-on.

 

Concernant l’anonymat, « on a une obligation, ce n'est même pas un choix », indique son président-directeur général, Denis Gallant. « On doit prendre tout, la loi le prévoit, toutes les mesures raisonnables pour s'assurer de l'anonymat de la personne qui va communiquer un renseignement à l'AMP », dit-il.

 

« Et ça, si ça peut vous rassurer, j'avais la même disposition dans la Charte de la Ville de Montréal quand j'étais inspecteur général de la Ville de Montréal, et jamais, au grand jamais, l'identité d'une personne n'a été mise sur la place publique. On a toujours protégé nos lanceurs d'alerte. »

-30-

Autres articles du vendredi 24 mai 2019

vendredi 24 mai 2019

vendredi 24 mai 2019

vendredi 24 mai 2019

vendredi 24 mai 2019

vendredi 24 mai 2019

vendredi 24 mai 2019

vendredi 24 mai 2019

vendredi 24 mai 2019

vendredi 24 mai 2019

vendredi 24 mai 2019