(LAG) La ministre de la Sécurité publique, Geneviève Guilbault, a approuvé sans modification la mise à jour du Règlement d’application de la Loi sur la sécurité privée, dont l’un des objectifs est de clarifier certaines exigences concernant les demandes de permis d’agent et d’agence. Elle entrera en vigueur dans deux semaines.

 

Le nouveau règlement prévoit l’indexation des tarifs « pour une évolution plus cohérente de l’ensemble des droits payables et en reflétant la nouvelle tarification relative aux vérifications sécuritaires effectuées par la Sûreté du Québec pour les demandeurs et titulaires de permis d’agent ».

 

Cette modification concernant les vérifications sécuritaires « aura pour effet de diminuer les frais payés par un agent durant la période de validité de son permis qui est de cinq ans ».

 

Des conditions supplémentaires pour la délivrance d’un permis d’agent de sécurité seront aussi ajoutées. « Ainsi, le demandeur devra avoir soit la citoyenneté canadienne, soit le statut de résident permanent, soit un permis de travail délivré par l’autorité canadienne compétente en matière d’immigration », explique-t-on.

 

« De plus, le demandeur devra être dans un état physique et mental lui permettant d’exercer l’activité de sécurité privée pour laquelle il demande un permis. »

-30-