(LCP) Les travaux au Salon bleu se poursuivent pour une quatrième semaine. Tout au long de la journée d'hier, des élus de l’opposition ont soulevé des enjeux qui risquent de rebondir cette semaine lors des périodes de questions. Voici quelques déclarations que nous avons recueillies.

 

Le porte-parole de l’opposition officielle en matière de famille, Marc Tanguay :

« Depuis que le ministre de la Famille Mathieu Lacombe est en poste, la liste d’attente pour une place en service de garde est passée de 42 000 à plus de 46 000 enfants. Sous sa gouverne, le réseau ne cesse de reculer. C'est un réel problème pour les familles du Québec. »

 

Paule Robitaille, porte-parole libérale en matière de lutte à la pauvreté, concernant l’idée d’imposer un moratoire sur le remboursement des dettes liées à la Prestation canadienne d’urgence pour les personnes assistées sociales :

« Les lois s’appliquent à tout le monde. Ceci dit avec un minimum de jugement et d’humanité surtout en pleine pandémie COVID-19. Alors, oui pour un moratoire (Collectif pour un Québec sans pauvreté) en attendant de démêler les affaires. On compte sur vous Jean Boulet. »

 

Le leader parlementaire de Québec solidaire, Gabriel Nadeau-Dubois :

« Genève, en Suisse, vient de hausser son salaire minimum à 25 $ US de l'heure (33 $ en dollars canadiens!!). Le plus élevé au monde! Une proposition qui fait rêver... ou réfléchir?

 

La pandémie l’a démontré : les femmes et les hommes qui gagnent le salaire minimum sont la colonne vertébrale de l’économie québécoise. Il est temps d’augmenter leur salaire. Quand on travaille à temps plein, on devrait vivre dans la dignité. 15 $/h, c’est maintenant. »

 

La cheffe parlementaire de QS, Manon Massé, revient à la charge avec le racisme systémique au Québec :

« Mme Guilbault, M. Legault, ce n'est pas une guerre de mots. C'est nommer le problème. C'est reconnaître les erreurs du passé pour pouvoir s'y attaquer comme du monde. Je ne comprends pas votre obstination. Tout le monde reconnait l’existence du racisme systémique sauf… vous. »

 

Le porte-parole du PQ en matière de développement régional et de ruralité, Harold LeBel :

« La 1e vague a isolé des milliers de Québécois et paralysé des entreprises en région. La 2e vague s’annonce autant déconnectée. Il faut brancher nos régions « Maintenant. » Qu’en pense les députés de la CAQ qui sont en régions? »

 

Le chef parlementaire du PQ, Pascal Bérubé :

« Une observation... Le gouvernement de la CAQ a une réelle propension à :

 

Autoqualifier fréquemment ses actions d'historiques.

 

Faire de même avec les défis qu'il a à faire face.

 

Dans les deux cas, il vaut mieux que ce soit affirmé par un tiers indépendant. »

 

Véronique Hivon, porte-parole du PQ en matière d’éducation :

« Bonne nouvelle : le ministre Roberge reprend notre proposition de créer un « Je contribue » pour le milieu scolaire! Cela devrait aider à donner du renfort aux enseignants, professionnels, éducatrices et précieux employés de soutien. »

-30-