(LCP) C'est la rentrée parlementaire avec le retour des périodes de questions du mardi au jeudi. Les diverses déclarations des chefs des partis d'opposition laissent entendre qu'ils n'ont pas l'intention de se priver de contester les décisions du gouvernement.

 

La semaine de retour officiel des travaux parlementaire sera aussi marquée par une série de consultations en commissions sur trois projets de loi. Certaines de ces auditions étaient prévues en mars, mais elles ont été reportées en raison du confinement.

 

Le projet de loi 35 visant à moderniser certaines règles relatives à la publicité foncière et à favoriser la diffusion de l’information géospatiale fera l'objet aujourd'hui et demain d'une consultation par la CAPERN. L'Ordre des arpenteurs-géomètres, la Chambre des notaires et la Chambre des huissiers de justice sont les trois intervenants attendus.

 

La Commission des transports et de l'environnement prévoit entendre 17 intervenants lors des trois jours d'auditions les 17, 22 et 23 septembre. Le projet de loi 46 modifiant la Loi sur la conservation du patrimoine naturel et d’autres dispositions

 

La Commission de l'économie et du travail tiendra du 15 au 23 septembre les consultations qui auraient dû avoir lieu en mars dernier sur le projet de loi 51 du ministre Jean Boulet visant principalement à améliorer la flexibilité du régime d’assurance parentale afin de favoriser la conciliation famille-travail.

 

Une vingtaine d'intervenants sont attendus dont les associations patronales et syndicales. Trois des cinq jours de consultation ont lieu cette semaine. Le Parti québécois promet de proposer des améliorations.

-30-