Demande d'inscription

Si votre organisme, entreprise, ministère etc. est déjà un abonné aux services du Courrier parlementaire©, vous pouvez vous inscrire pour recevoir par courriel nos éditions quotidiennes. Vous devez cependant entrer l'adresse courriel attribuée par votre organisation.


Se désinscrire

Pour un essai gratuit de quelques jours, veuillez nous faire parvenir un courriel.

Pour plus d'informations, veuillez nous rejoindre par téléphone au 418 640-4211 ou par courriel.

Mot de passe oublié

Veuillez indiquer votre adresse courriel qui est liée à  votre compte. Si elle correspond à  un utilisateur, nous vous enverrons un courriel afin que vous puissez récupérer votre mot de passe.

Mon profil

Vous pouvez modifier les paramètre de votre compte.

Désolé, pour naviguer dans notre site, il faut détenir une licence/abonnement.

Nous publions depuis 28 ans (dont 21 ans comme quotidien web).

Nous offrons une édition (LCP-LAG) tous les matins de la semaine de septembre à juin

Nous ajoutons LCP InfoMidi quand l'activité parlementaire le mérite (quand le Salon bleu est en action)

Notre objectif depuis presque trois décennies est de tenir nos lecteurs bien informés sur ce qui occupe et préoccupe les législateurs québécois.

Nous avons aussi des volets inédits comme Le Monde du lobbying sur les groupes de pression et les grands lobbys, Regard législatif en temps de session.

Nous publions aussi Cette semaine au Parlement sur l'activité de la semaine (et des mises à jour fréquentes durant la semaine),

Nos abonnés reçoivent Alerte Décrets et peuvent consulter nos rubriques Derrière les décrets, Ce qu'ils ont dit,

Message DU gouvernement, Message AU gouvernement et plus encore.

Si vous êtes intéressé à obtenir un essai gratuit de quelques jours pour votre entreprise ou organisme, n'hésitez pas à nous contacter (editeur@courrierparlementaire.com)

Retour

Article du

Réaction au plan

Un plan de relance en culture bien accueilli

Paru le | Catégorie: Culture & Communication LAG

(LCP) Le Conseil des arts et des lettres du Québec se réjouit du dévoilement, par le gouvernement Legault, d'un plan de relance économique pour le secteur culturel. Ce plan, accompagné d'une enveloppe de 46 millions $ pour le Conseil, permettra la mise en œuvre de mesures qui aideront les organismes et les artistes à traverser la crise. Les fonds supplémentaires accordés au Conseil serviront, entre autres, à financer de nouvelles mesures qui permettront la relance dans les différents secteurs artistiques.

 

Les fonds supplémentaires accordés au Conseil serviront, entre autres, à financer de nouvelles mesures qui permettront la relance dans les différents secteurs artistiques. Ce soutien apportera un souffle nouveau aux artistes et aux organismes en leur donnant les moyens de créer en s'adaptant aux conditions particulières de la COVID-19 et aux normes sanitaires. Ces nouvelles mesures seront accessibles en ligne dès le 8 juin 2020.

 

ACTIS

L’Alliance québécoise des techniciens et techniciennes de l'image et du son se réjouit de l'annonce de 91,5 millions $ pour soutenir la production cinématographique et télévisuelle. Cette aide arrive à point nommé, mais sera-t-elle suffisante pour combler le manque à gagner causé par la mise en pause de l'industrie en raison de la COVID ? demande-t-on. « Le gouvernement devra demeurer attentif et à l'écoute du milieu, car la rémunération de nos pigistes était déjà fragile, alors il faudra s'assurer que le rythme de la reprise leur permettra de gagner leur vie dignement, » selon le directeur général de l'AQTIS, Gilles Charland.

 

ADISQ

L'ADISQ accueille très favorablement l'ensemble de ces annonces et souligne d'emblée que les entreprises du secteur saisiront avec dynamisme toutes les occasions qui se présenteront pour permettre au contact vivant entre les artistes et le public de survenir rapidement et en toute sécurité. Au total, le plan de relance économique du milieu culturel s'élève à 400 millions $. Le secteur de la musique pourra compter sur une enveloppe dédiée de 33,5 millions $. Cette somme importante permettra aux entreprises du secteur de la musique de continuer d'accomplir leur mission : produire et commercialiser des spectacles et des enregistrements sonores d'artistes d'ici malgré un contexte défavorable. Elles pourront de surcroît recourir à certains fonds ouverts à l'ensemble du milieu culturel pour soutenir différents projets spéciaux.

 

RIDEAU

« Nous sommes heureux de savoir que le gouvernement a bien saisi l'importance de mettre en place des leviers financiers pour reprendre une partie des activités culturelles et de garder le lien avec le public vivant », déclare David Laferrière, président de L'Association professionnelle des diffuseurs de spectacles-RIDEAU. «  En revanche, nous avons hâte de voir comment se traduira l'aide accordée aux diffuseurs qui, au final, ajoutent de la valeur à toute la chaîne. La création prend son sens dans la diffusion des œuvres au public, il ne faudrait pas l'oublier », dit-il.

 

Chambre de commerce

« La crise a obligé de nombreuses organisations de tous les milieux à revoir leurs pratiques et à accélérer leur numérisation. Les sommes prévues pour accompagner les organismes culturels dans l'accélération de leur virage numérique permettront de suivre cette tendance et d'aller de l'avant avec des projets qui permettront à beaucoup d'artisans de revenir au travail », ajoute Michel Leblanc, président et chef de la direction de la Chambre de commerce du Montréal métropolitain.

-30-

Autres articles du mardi 02 juin 2020

mardi 02 juin 2020

mardi 02 juin 2020

mardi 02 juin 2020

mardi 02 juin 2020

mardi 02 juin 2020

mardi 02 juin 2020

mardi 02 juin 2020

mardi 02 juin 2020

mardi 02 juin 2020

mardi 02 juin 2020