Demande d'inscription

Si votre organisme, entreprise, ministère etc. est déjà un abonné aux services du Courrier parlementaire©, vous pouvez vous inscrire pour recevoir par courriel nos éditions quotidiennes. Vous devez cependant entrer l'adresse courriel attribuée par votre organisation.


Se désinscrire

Pour un essai gratuit de quelques jours, veuillez nous faire parvenir un courriel.

Pour plus d'informations, veuillez nous rejoindre par téléphone au 418 640-4211 ou par courriel.

Mot de passe oublié

Veuillez indiquer votre adresse courriel qui est liée à  votre compte. Si elle correspond à  un utilisateur, nous vous enverrons un courriel afin que vous puissez récupérer votre mot de passe.

Mon profil

Vous pouvez modifier les paramètre de votre compte.

Désolé, pour naviguer dans notre site, il faut détenir une licence/abonnement.

Nous publions depuis 28 ans (dont 21 ans comme quotidien web).

Nous offrons une édition (LCP-LAG) tous les matins de la semaine de septembre à juin

Nous ajoutons LCP InfoMidi quand l'activité parlementaire le mérite (quand le Salon bleu est en action)

Notre objectif depuis presque trois décennies est de tenir nos lecteurs bien informés sur ce qui occupe et préoccupe les législateurs québécois.

Nous avons aussi des volets inédits comme Le Monde du lobbying sur les groupes de pression et les grands lobbys, Regard législatif en temps de session.

Nous publions aussi Cette semaine au Parlement sur l'activité de la semaine (et des mises à jour fréquentes durant la semaine),

Nos abonnés reçoivent Alerte Décrets et peuvent consulter nos rubriques Derrière les décrets, Ce qu'ils ont dit,

Message DU gouvernement, Message AU gouvernement et plus encore.

Si vous êtes intéressé à obtenir un essai gratuit de quelques jours pour votre entreprise ou organisme, n'hésitez pas à nous contacter (editeur@courrierparlementaire.com)

Retour

Article du

Message au gouvernement

L'UMQ demande un effort supplémentaire en transport collectif

Paru le | Catégorie: Affaires municipales LAG

(R.I.) L'Union des municipalités du Québec (UMQ) présente aujourd'hui ses attentes quant à la session parlementaire qui débute cette semaine à Québec. Alors que le plus récent rapport mensuel des opérations financières du ministère des Finances affiche un surplus budgétaire de 5,1 milliards $, la porte-parole des municipalités encourage le gouvernement du Québec à profiter du prochain budget pour entreprendre un effort supplémentaire en mobilité urbaine et régionale, en prenant en compte l'importance d'un financement stable et prévisible du transport collectif et interrégional, qui s'accompagne de nouvelles enveloppes pour les coûts d'exploitation des services de transport.

 

« Les élues et élus des gouvernements de proximité ont de grandes attentes vis-à-vis leurs homologues de Québec. Alors que le gouvernement du Québec a indiqué vouloir consacrer une partie des surplus budgétaires à la lutte contre les changements climatiques, nous lui proposons de miser sur ce qui fonctionne. Avec 43 % des émissions de gaz à effet de serre (GES) qui proviennent du secteur des transports, il faut investir massivement dans l'offre de transport collectif, en prenant en compte le coût d'exploitation des services de transport, et ce pour les municipalités de toutes tailles. De nouveaux autobus, trains et tramway oui, mais avec de quoi payer les chauffeurs aussi », a déclaré d'entrée de jeu madame Suzanne Roy, présidente intérimaire de l'UMQ et mairesse de Sainte-Julie, rappelant que les besoins se chiffrent à la hauteur de centaines de millions de dollars.

 

L'UMQ salue d'ailleurs l'intention du ministre des Finances d'utiliser les surplus pour lutter contre les changements climatiques. Rappelant les défis auxquels font face les gouvernements de proximité pour adapter leurs communautés à la crise climatique, l'Union souhaite que le prochain budget dégage de nouvelles sommes à la hauteur des besoins et des plans d'adaptation des municipalités. « Une étude inédite réalisée en 2019 par le Groupe AGÉCO, en partenariat avec Ouranos, pour le Caucus des grandes villes de l'UMQ, révélait qu'il faudrait au bas mot 4 milliards $ au cours des cinq prochaines années pour faire face à la pression indue par les changements climatiques sur les infrastructures municipales. Plusieurs programmes et enveloppes totalisant près de 2,6 milliards $ sont disponibles pour le monde municipal à cet effet. Nous suggérons de les regrouper pour créer un Fonds municipal à la hauteur des besoins », a ajouté Madame Roy.

 

Une année 2020 chargée pour les municipalités
Outre la priorité à la lutte aux changements climatiques, l'UMQ accordera son attention à deux importants dossiers au cours de la prochaine session parlementaire : la consultation en vue de l'adoption d'un livre vert sur la police et la réforme du recyclage. « Ce sont deux objectifs politiques de première importance pour nous en 2020. Nous savons que nous pouvons compter sur le gouvernement comme un partenaire de choix qui partage ces objectifs. Nous avons hâte d'accélérer le travail », a conclu la présidente de l'UMQ.

 

La voix des gouvernements de proximité
Depuis plus de 100 ans, l'UMQ rassemble les gouvernements de proximité de toutes les régions du Québec. Sa mission est d'exercer un leadership fort pour des gouvernements de proximité autonomes et efficaces. Elle mobilise l'expertise municipale, accompagne ses membres dans l'exercice de leurs compétences et valorise la démocratie municipale. Ses membres, qui représentent plus de 85 % de la population et du territoire du Québec, sont regroupés en caucus d'affinité : municipalités locales, municipalités de centralité, cités régionales, grandes villes et municipalités de la Métropole.

 

SOURCE Union des municipalités du Québec

-/-/-/-/-/-

À lire aussi dans Affaires municipales LAG