Demande d'inscription

Si votre organisme, entreprise, ministère etc. est déjà un abonné aux services du Courrier parlementaire©, vous pouvez vous inscrire pour recevoir par courriel nos éditions quotidiennes. Vous devez cependant entrer l'adresse courriel attribuée par votre organisation.


Se désinscrire

Pour un essai gratuit de quelques jours, veuillez nous faire parvenir un courriel.

Pour plus d'informations, veuillez nous rejoindre par téléphone au 418 640-4211 ou par courriel.

Mot de passe oublié

Veuillez indiquer votre adresse courriel qui est liée à  votre compte. Si elle correspond à  un utilisateur, nous vous enverrons un courriel afin que vous puissez récupérer votre mot de passe.

Mon profil

Vous pouvez modifier les paramètre de votre compte.

Désolé, pour naviguer dans notre site, il faut détenir une licence/abonnement.

Nous publions depuis 28 ans (dont 21 ans comme quotidien web).

Nous offrons une édition (LCP-LAG) tous les matins de la semaine de septembre à juin

Nous ajoutons LCP InfoMidi quand l'activité parlementaire le mérite (quand le Salon bleu est en action)

Notre objectif depuis presque trois décennies est de tenir nos lecteurs bien informés sur ce qui occupe et préoccupe les législateurs québécois.

Nous avons aussi des volets inédits comme Le Monde du lobbying sur les groupes de pression et les grands lobbys, Regard législatif en temps de session.

Nous publions aussi Cette semaine au Parlement sur l'activité de la semaine (et des mises à jour fréquentes durant la semaine),

Nos abonnés reçoivent Alerte Décrets et peuvent consulter nos rubriques Derrière les décrets, Ce qu'ils ont dit,

Message DU gouvernement, Message AU gouvernement et plus encore.

Si vous êtes intéressé à obtenir un essai gratuit de quelques jours pour votre entreprise ou organisme, n'hésitez pas à nous contacter (editeur@courrierparlementaire.com)

Retour

Article du

Fenêtre sur l’Université du Québec

Gestion de crise : apprendre à mieux se préparer

Paru le | Catégorie: Autres

(LAG/UQ) Depuis le début de la pandémie de COVID-19, toutes les organisations – gouvernements, entreprises privées, organismes publics et parapublics, organismes communautaires – doivent quotidiennement faire face à de nouveaux défis. « Plusieurs organisations constatent que leurs plans de gestion de crise étaient insuffisants et qu’elles doivent aller plus loin», affirme Yannick Hémond, professeur au Département de géographie de l’UQAM.

 

Afin de former des spécialistes des pratiques de préparation, d’intervention et de rétablissement, la Faculté des sciences humaines offrira, à compter de cet automne, un programme court de 2e cycle et un DESS en résilience, risques et catastrophes (RRC). S’adressant tant aux personnes qui souhaitent découvrir la discipline qu’aux professionnels déjà actifs dans le milieu, ces deux programmes succèdent au DESS en gestion des risques majeurs, créé en 2008 et qui est, encore à ce jour, le seul programme francophone en Amérique du Nord spécialisé dans le domaine.

 

La grande majorité des quelque 90 personnes ayant obtenu leur diplôme au cours des 10 dernières années occupent aujourd’hui des postes clés – conseillers, répondants, directeurs, coordonnateurs – dans les secteurs public, parapublic et privé. « Nos diplômés sont partout: chez Ambulance Saint-Jean, Urgences-santé, Hydro-Québec, VIA Rail, dans les centres intégrés universitaires de santé et de services sociaux (CIUSSS), dans les services de sécurité civile ou dans les entreprises de consultation, mentionne Yannick Hémond. La pandémie actuelle contribuera très certainement à augmenter la demande pour des experts qualifiés en RRC. »

 

On préconise pour ce programme une approche par problèmes afin d’amener les étudiants à développer, en équipe, des solutions créatives.

 

Report à juin 2021

En raison de la pandémie de COVID-19, le Sommet international Désastre et résilience, qui devait initialement avoir lieu au printemps, se tiendra du 16 au 18 juin 2021, à Montréal. Le sommet trilingue s’articulera autour de quatre thèmes centraux: comprendre, mobiliser, agir, apprendre. (Collaboration Le Courrier parlementaire/L’Actualité gouvernementale et le réseau de l’Université du Québec)

-30-

 

À lire aussi dans Autres