Demande d'inscription

Si votre organisme, entreprise, ministère etc. est déjà un abonné aux services du Courrier parlementaire©, vous pouvez vous inscrire pour recevoir par courriel nos éditions quotidiennes. Vous devez cependant entrer l'adresse courriel attribuée par votre organisation.

Se désinscrire

Pour un essai gratuit de quelques jours, veuillez nous faire parvenir un courriel.

Pour plus d'informations, veuillez nous rejoindre par téléphone au 418 640-4211 ou par courriel.

Mot de passe oublié

Veuillez indiquer votre adresse courriel qui est liée à  votre compte. Si elle correspond à  un utilisateur, nous vous enverrons un courriel afin que vous puissez récupérer votre mot de passe.

Mon profil

Vous pouvez modifier les paramètre de votre compte.

Désolé, pour naviguer dans notre site, il faut détenir une licence/abonnement.

Nous offrons une édition (LCP-LAG) à tous les jours de septembre à juin et deux éditions par jour (avec LCP InfoMidi) quand l'activité parlementaire le mérite pour tenir nos lecteurs bien informés sur ce qui occupe et préoccupe les législateurs québécois.

Nous avons aussi des volets inédits comme Le Monde du lobbying sur les groupes de pression et les grands lobbys, la série L'État expliqué (comment le Québec se gouverne) et Regard législatif, les lundis matins en temps de session. Nous publions aussi Cette semaine au Parlement sur l'activité de la semaine (et des mises à jour fréquentes durant la semaine), Alerte Décrets et Derrière les décrets, Ce qu'ils ont dit, Le Point sur... et encore.

Si vous êtes intéressé à obtenir un essai gratuit de quelques jours pour votre entreprise ou organisme, n'hésitez pas à nous contacter

Retour

Article du

Budget 2019-2020

La CAQ s'en est trop mis sur le dos, d'après le PLQ

Paru le | Catégorie: Finances & Économie

(LCP) Pour le Parti libéral, à deux semaines de la présentation de son budget, le ministre des Finances  Eric Girard a été placé dans une situation d'où il sortira assurément perdant.

 

Pour respecter ses promesses de maintenir l'équilibre budgétaire, poursuivre le remboursement de la dette, réformer la taxe scolaire et implanter la maternelle 4 ans à l'ensemble du Québec, il devra faire des choix déchirants entre l'augmentation des taxes ou des impôts, des compressions budgétaires ou l'abandon de certaines de ses promesses.

 

« Pour cette année, je ne doute pas que l'équilibre budgétaire puisse être maintenu. Ce sont pour les quatre prochaines années que j'ai de sérieux doutes. Comment ce gouvernement parviendra-t-il à maintenir une discipline budgétaire tout en finançant l'ensemble de ses promesses? En matière d'infrastructures, par exemple, la CAQ signale qu'elle peut tenir ses engagements sans bonifier l'enveloppe de 100 milliards $ sur 10 ans prévue pour le Plan québécois des infrastructures », prévient le porte-parole de l'opposition officielle, Carlos Leitão.

 

Le Parti libéral souhaite que le gouvernement Legault finance le déploiement partout des projets de ratio pour les infirmières, infirmières auxiliaires et préposés aux bénéficiaires mis en place par le gouvernement Couillard.

 

Il veut des actions pour contrer la pénurie de la main-d'œuvre, particulièrement dans les réseaux publics et parapublics; la pérennisation du programme Réno-Vert; un nouveau programme d'aide à la rénovation pour le maintien des édifices locatifs de petite taille; une somme suffisante pour renégocier le Pacte fiscal, prévoir le transfert de 1 % de TVQ aux municipalités et une bonification du Plan québécois des infrastructures minimalement de 1 % par an sur 10 ans.

 

M. Leitão déplore toujours que la CAQ ait repoussé au 21 mars jour de la présentation du budget, la publication du rapport mensuel des opérations prévu le 8 mars. Nous n'aurons donc pas le portrait clair du surplus budgétaire avant le budget, c'est une situation regrettable, dit-il.

-30-

À lire aussi dans Finances & Économie