Demande d'inscription

Si votre organisme, entreprise, ministère etc. est déjà un abonné aux services du Courrier parlementaire©, vous pouvez vous inscrire pour recevoir par courriel nos éditions quotidiennes. Vous devez cependant entrer l'adresse courriel attribuée par votre organisation.

Se désinscrire

Pour un essai gratuit de quelques jours, veuillez nous faire parvenir un courriel.

Pour plus d'informations, veuillez nous rejoindre par téléphone au 418 640-4211 ou par courriel.

Mot de passe oublié

Veuillez indiquer votre adresse courriel qui est liée à  votre compte. Si elle correspond à  un utilisateur, nous vous enverrons un courriel afin que vous puissez récupérer votre mot de passe.

Mon profil

Vous pouvez modifier les paramètre de votre compte.

Désolé, pour naviguer dans notre site, il faut détenir une licence/abonnement.

Nous publions depuis 28 ans (dont 21 ans comme quotidien web).

Nous offrons une édition (LCP-LAG) tous les matins de la semaine de septembre à juin

Nous ajoutons LCP InfoMidi quand l'activité parlementaire le mérite (quand le Salon bleu est en action)

Notre objectif depuis presque trois décennies est de tenir nos lecteurs bien informés sur ce qui occupe et préoccupe les législateurs québécois.

Nous avons aussi des volets inédits comme Le Monde du lobbying sur les groupes de pression et les grands lobbys, Regard législatif en temps de session.

Nous publions aussi Cette semaine au Parlement sur l'activité de la semaine (et des mises à jour fréquentes durant la semaine),

Nos abonnés reçoivent Alerte Décrets et peuvent consulter nos rubriques Derrière les décrets, Ce qu'ils ont dit,

Message DU gouvernement, Message AU gouvernement et plus encore.

Si vous êtes intéressé à obtenir un essai gratuit de quelques jours pour votre entreprise ou organisme, n'hésitez pas à nous contacter (editeur@courrierparlementaire.com)

Retour

Article du

Stratégie de tourisme

Ottawa veut stimuler l'industrie du tourisme

Paru le | Catégorie: Univers fédéral

(LAG) La ministre fédérale Mélanie Joly lance un plan visant à accroître les recettes annuelles dans le secteur du tourisme de 25 % à l'horizon 2025. Elle met à disposition 58,5 millions $ de financement par l'entremise du Fonds pour les expériences canadiennes pour améliorer la qualité des produits et services touristiques du Canada.

 

Il y a création de groupes d'investissement en matière de tourisme, où tous les ordres de gouvernement collaboreront en vue d'investir de manière plus efficiente tout en répondant aux priorités locales et de déterminer des moyens d'accroître les investissements privés. Enfin, Ottawa crée la Table de stratégies économiques sur l'industrie du tourisme afin de fournir aux leaders du gouvernement et de l'industrie une plateforme collaborative destinée à trouver des moyens de relever des défis.

 

Le fédéral veut hausser les recettes annuelles du tourisme de 25 % pour atteindre 128 milliards $; faire augmenter le nombre d'emplois directement liés au tourisme de 7,3 %, créant ainsi 54 000 emplois; faire croître l'économie du tourisme de manière qu'elle atteigne un taux supérieur à celui de l'économie nationale.

 

On estime que les arrivées de touristes internationaux en hiver et au cours de la saison intermédiaire augmenteront de plus d'un million et que les dépenses touristiques à l'extérieur de Montréal, de Toronto et de Vancouver et de leurs environs augmenteront.

 

Chambres de commerce

À la Fédération des chambres de commerce, on estime que pour les PME et les centaines de milliers de travailleurs de l'industrie touristique québécoise, l'aide financière est une bonne nouvelle. « L'industrie touristique québécoise est bien diversifiée, attire de nombreuses catégories de voyageurs de tous âges et de tous horizons, en plus de connaître une bonne croissance, avec près de huit millions de visiteurs annuellement », souligne Stéphane Forget, président-directeur général de la FCCQ. « Les entreprises québécoises doivent obtenir leur juste part du soutien financier et les efforts de promotion à l'international permettront d'augmenter le nombre de touristes qui nous visitent. »

 

Selon l'Alliance de l'industrie touristique du Québec, sur chaque dollar dépensé par un touriste, 0,70 $ profite à l'économie québécoise. Au Québec, le tourisme représente une industrie de 14,0 milliards $, dont plus de 2 milliards $ en retombées fiscales.

 

Fournir les outils de la réussite
« Les gouvernements doivent cependant veiller à ce que la main-d'œuvre soit suffisante, en plus de doter les régions des infrastructures nécessaires, dont l'accès à Internet haute vitesse et à la téléphonie cellulaire pour faciliter les réservations en ligne », explique Stéphane Forget. La FCCQ rappelle de plus que les installations portuaires, ferroviaires et aéroportuaires sont des compléments essentiels à l'accès routier, permettant aux touristes de visiter toutes les régions facilement.

 

La Fédération indique qu'il sera important d'accroître le bassin de main-d'œuvre pour répondre à la croissance, que ce soient des travailleurs saisonniers, des travailleurs expérimentés ou des étudiants, par exemple. On rappelle que la FCCQ proposait récemment la mise en place d'un service de coordination des travailleurs saisonniers, afin que des industries complémentaires, telles que les pêcheries et le tourisme, puissent partager les employés selon leurs moments forts. Quant aux travailleurs expérimentés, la FCCQ demande que des mesures soient mises en place pour favoriser l'attraction et la rétention de ces employés.

-30-

À lire aussi dans Univers fédéral