Demande d'inscription

Si votre organisme, entreprise, ministère etc. est déjà un abonné aux services du Courrier parlementaire©, vous pouvez vous inscrire pour recevoir par courriel nos éditions quotidiennes. Vous devez cependant entrer l'adresse courriel attribuée par votre organisation.

Se désinscrire

Pour un essai gratuit de quelques jours, veuillez nous faire parvenir un courriel.

Pour plus d'informations, veuillez nous rejoindre par téléphone au 418 640-4211 ou par courriel.

Mot de passe oublié

Veuillez indiquer votre adresse courriel qui est liée à  votre compte. Si elle correspond à  un utilisateur, nous vous enverrons un courriel afin que vous puissez récupérer votre mot de passe.

Mon profil

Vous pouvez modifier les paramètre de votre compte.

Désolé, pour naviguer dans notre site, il faut détenir une licence/abonnement.

Nous publions depuis 28 ans (dont 21 ans comme quotidien web).

Nous offrons une édition (LCP-LAG) tous les matins de la semaine de septembre à juin

Nous ajoutons LCP InfoMidi quand l'activité parlementaire le mérite (quand le Salon bleu est en action)

Notre objectif depuis presque trois décennies est de tenir nos lecteurs bien informés sur ce qui occupe et préoccupe les législateurs québécois.

Nous avons aussi des volets inédits comme Le Monde du lobbying sur les groupes de pression et les grands lobbys, Regard législatif en temps de session.

Nous publions aussi Cette semaine au Parlement sur l'activité de la semaine (et des mises à jour fréquentes durant la semaine),

Nos abonnés reçoivent Alerte Décrets et peuvent consulter nos rubriques Derrière les décrets, Ce qu'ils ont dit,

Message DU gouvernement, Message AU gouvernement et plus encore.

Si vous êtes intéressé à obtenir un essai gratuit de quelques jours pour votre entreprise ou organisme, n'hésitez pas à nous contacter (editeur@courrierparlementaire.com)

Retour

Article du

Régions branchées

Cent millions $ pour un meilleur accès à Internet

Paru le | Catégorie: Message DU gouvernement

(R.I.) Le gouvernement du Québec lance l'appel de projets Régions branchées, doté d'une enveloppe de 100 millions de dollars, afin d'appuyer des projets d'infrastructures numériques dans les régions. Les projets soutenus permettront d'offrir aux citoyens, aux entreprises et aux organismes l'accès à un service Internet haut débit fiable et de qualité à un coût comparable aux services proposés en milieu urbain. Régions branchées devrait permettre aussi d'offrir un accès Internet haut débit à plus de 70 000 foyers et à plusieurs milliers d'entreprises du Québec.

 

Le ministre de l'Économie et de l'Innovation, M. Pierre Fitzgibbon, le ministre du Travail, de l'Emploi et de la Solidarité sociale et ministre responsable de la région de la Mauricie, M. Jean Boulet, et le député d'Orford et adjoint parlementaire du ministre de l'Économie et de l'Innovation (volets économie et Internet haute vitesse), M. Gilles Bélanger, en ont fait l'annonce aujourd'hui.

 

L'appel de projets vise à appuyer le déploiement d'infrastructures dans les zones partiellement desservies par un service Internet haut débit. Ces zones sont prioritaires, car elles n'étaient pas admissibles dans le cadre du dernier programme mis en place par le gouvernement du Québec (Québec branché), et échapperont aux prochains appels de projets du Conseil de la radiodiffusion et des télécommunications canadiennes (CRTC) et du gouvernement fédéral. De nombreuses régions du Québec se trouvent donc dotées d'un service inégal.

 

L'appel de projets Régions branchées s'insère dans un plan de déploiement ayant pour objectif de fournir un accès à Internet haut débit à tous les foyers, entreprises et organismes situés en région. Le gouvernement du Québec a prévu y investir 400 millions de dollars au courant des prochaines années. Ce programme comporte trois volets :

 

le premier volet consiste en l'appel de projets Régions branchées, lancé dès maintenant de manière autonome par le gouvernement du Québec;

le deuxième volet consiste en l'appel de projets annoncé dans le dernier budget fédéral, lequel est prévu après les élections et sera réalisé conjointement avec le gouvernement fédéral;

le troisième volet vise à appuyer les demandeurs qui présentent des projets dans le cadre des appels de propositions du CRTC, programme annoncé en 2019.

 

Citations :
« Le gouvernement du Québec déploie des efforts considérables pour encourager les entrepreneurs à investir dans les nouvelles technologies et à accroître leur productivité. Si l'on souhaite que nos entreprises soient compétitives et innovantes, nous devons à tout prix leur fournir les outils qui favoriseront leur réussite. Bien évidemment, l'accès à Internet haut débit a une incidence directe sur leur capacité d'innovation et de croissance. L'appel de projets Régions branchées est le premier volet de notre stratégie visant à permettre à tous les citoyens, entreprises et organismes des régions rurales de prendre part à l'économie du 21e siècle. L'objectif est clair : enrichir le Québec et permettre à l'économie d'évoluer à la hauteur des capacités et des ambitions des Québécois. »

 

Pierre Fitzgibbon, ministre de l'Économie et de l'Innovation

« En 2019, Internet haut débit constitue un service indispensable à l'essor d'une économie régionale vigoureuse et à la vitalité de nos communautés. Face à la rareté de main-d'œuvre et à l'exode rural, qui touchent de nombreuses régions, dont la Mauricie, il est primordial de mettre toutes les chances de notre côté pour favoriser l'attraction de travailleurs et la rétention des jeunes en région en offrant l'accès à ce service à tous les citoyens, entreprises et organismes. Votre gouvernement souhaite aussi démontrer que nos régions sont des endroits tout aussi dynamiques et attrayants que les milieux urbains. »

Jean Boulet, ministre du Travail, de l'Emploi et de la Solidarité sociale et ministre responsable de la région de la Mauricie

 

« En investissant dans le déploiement d'infrastructures numériques hors des grands centres, le gouvernement du Québec favorise l'énorme potentiel économique des régions tout en réduisant considérablement les écarts qui persistent entre les milieux urbain et rural. Je crois fermement que la collaboration établie avec les acteurs régionaux et municipaux ainsi qu'avec les fournisseurs de services Internet nous permettra d'atteindre nos objectifs de développement économique, de santé en ligne et de formation à distance via un accès à Internet haut débit fourni à tous les foyers, entreprises et organismes du Québec. »

Gilles Bélanger, député d'Orford et adjoint parlementaire du ministre de l'Économie et de l'Innovation (volets économie et Internet haute vitesse)

 

« Le lancement de l'appel de projets Régions branchées marque la première étape dans la réalisation de l'engagement gouvernemental d'assurer un accès à Internet haut débit dans toutes les régions du Québec. À titre de porte-parole des régions, la Fédération québécoise des municipalités salue la volonté du ministre Pierre Fitzgibbon et invite les MRC à déposer des projets pour brancher nos territoires. »

Jacques Demers, président de la Fédération québécoise des municipalités

 

Faits saillants :

Le guide et le formulaire d'inscription de l'appel de projets Régions branchées sont disponibles sur le site Web du ministère de l'Économie et de l'Innovation, et les demandes seront acceptées jusqu'au 18 novembre.

 

Selon les normes du CRTC, un accès Internet haut débit correspond minimalement à 50 mégabits par seconde en téléchargement et à 10 mégabits par seconde en téléversement.

 

Les MRC, organismes scolaires et conseils de bande pourront aussi proposer des projets en collaboration avec un fournisseur reconnu de services Internet. L'établissement d'une collaboration active avec la Fédération québécoise des municipalités et les acteurs locaux concernés est un élément stratégique dans l'atteinte de nos objectifs.

 

Le précédent programme, Québec branché, permettra de connecter, d'ici 2022, jusqu'à 110 000 foyers sur les 340 000 n'ayant pas accès à Internet haut débit. Au moins 70 000 foyers non connectés restants seront en cours de connexion grâce à l'appel de projets Régions branchées, lancé aujourd'hui. Le programme conjoint avec le CRTC et la deuxième phase du programme Québec branché, en partenariat avec le fédéral, permettront de connecter 160 000 foyers. Toute communauté ou tous foyers qui ne seraient pas couverts par les projets actuellement prévus dans ce plan de déploiement seront pris en charge séparément par le gouvernement du Québec.

-/-/-/-/-/-