Demande d'inscription

Si votre organisme, entreprise, ministère etc. est déjà un abonné aux services du Courrier parlementaire©, vous pouvez vous inscrire pour recevoir par courriel nos éditions quotidiennes. Vous devez cependant entrer l'adresse courriel attribuée par votre organisation.

Se désinscrire

Pour un essai gratuit de quelques jours, veuillez nous faire parvenir un courriel.

Pour plus d'informations, veuillez nous rejoindre par téléphone au 418 640-4211 ou par courriel.

Mot de passe oublié

Veuillez indiquer votre adresse courriel qui est liée à  votre compte. Si elle correspond à  un utilisateur, nous vous enverrons un courriel afin que vous puissez récupérer votre mot de passe.

Mon profil

Vous pouvez modifier les paramètre de votre compte.

Désolé, pour naviguer dans notre site, il faut détenir une licence/abonnement.

Nous publions depuis 28 ans (dont 21 ans comme quotidien web).

Nous offrons une édition (LCP-LAG) tous les matins de la semaine de septembre à juin

Nous ajoutons LCP InfoMidi quand l'activité parlementaire le mérite (quand le Salon bleu est en action)

Notre objectif depuis presque trois décennies est de tenir nos lecteurs bien informés sur ce qui occupe et préoccupe les législateurs québécois.

Nous avons aussi des volets inédits comme Le Monde du lobbying sur les groupes de pression et les grands lobbys, Regard législatif en temps de session.

Nous publions aussi Cette semaine au Parlement sur l'activité de la semaine (et des mises à jour fréquentes durant la semaine),

Nos abonnés reçoivent Alerte Décrets et peuvent consulter nos rubriques Derrière les décrets, Ce qu'ils ont dit,

Message DU gouvernement, Message AU gouvernement et plus encore.

Si vous êtes intéressé à obtenir un essai gratuit de quelques jours pour votre entreprise ou organisme, n'hésitez pas à nous contacter (editeur@courrierparlementaire.com)

Retour

Article du

Travailleurs étrangers temporaires

Investissement de 2,1 millions $ pour aider les entreprises

Paru le | Catégorie: Message DU gouvernement

(R.I) Le ministre du Travail, de l'Emploi et de la Solidarité sociale et ministre responsable de la région de la Mauricie, Jean Boulet, annonce l'ajout d'une mesure pour soutenir les entreprises dans leurs démarches de recrutement à l'international, qui représente un investissement de 2,1 millions de dollars d'ici 2021.

 

Cette annonce a été faite à l'occasion du Sommet de l'immigration, qui s'est déroulé à Montréal. La mesure permettra notamment de rembourser jusqu'à 50 % des frais admissibles, sans excéder 1 200 $, pour une activité de recrutement. Elle vise les entreprises qui auront recours à des experts en recrutement. Ces experts peuvent être, par exemple, des consultants en immigration reconnus par le ministère de l'Immigration, de la Francisation et de l'Intégration, des notaires ou des avocats.

 

Avec cette nouvelle mesure, le ministre vient répondre de manière ciblée à un besoin clairement exprimé par les entreprises. Cette mesure sera en vigueur dès le 11 novembre 2019, et il est estimé que près de 1 750 entreprises pourraient bénéficier de cette aide financière en deux ans.

 

Citation :

« Cette nouvelle mesure vient bonifier les services offerts aux entreprises du Québec qui sont en processus de recrutement international. Elle s'additionne aux quatre autres mesures que j'ai annoncées et qui permettent de soutenir les entreprises qui doivent se tourner vers l'immigration pour pourvoir leurs postes vacants. Dans le contexte de rareté de la main-d'œuvre, ce soutien arrive au bon moment. »

Jean Boulet, ministre du Travail, de l'Emploi et de la Solidarité sociale et ministre responsable de la région de la Mauricie

 

Faits saillants :

La nouvelle mesure annoncée s'ajoute à celles qui sont déjà en vigueur :

* 7,55 millions de dollars à titre d'aide financière aux entreprises qui participent à des missions de recrutement international;

* 1 million de dollars à titre d'aide financière aux entreprises qui se rendent à l'étranger pour faire du recrutement international sans participer à une mission;

* 8,1 millions de dollars à titre d'aide financière aux entreprises pour les frais de déménagement des travailleurs embauchés à l'étranger;

* 3,2 millions de dollars pour rendre admissibles des travailleurs étrangers et leur conjointe ou conjoint à l'ensemble de l'offre de services publics d'emploi.

-/-/-/-/-/-