Demande d'inscription

Si votre organisme, entreprise, ministère etc. est déjà un abonné aux services du Courrier parlementaire©, vous pouvez vous inscrire pour recevoir par courriel nos éditions quotidiennes. Vous devez cependant entrer l'adresse courriel attribuée par votre organisation.


Se désinscrire

Pour un essai gratuit de quelques jours, veuillez nous faire parvenir un courriel.

Pour plus d'informations, veuillez nous rejoindre par téléphone au 418 640-4211 ou par courriel.

Mot de passe oublié

Veuillez indiquer votre adresse courriel qui est liée à  votre compte. Si elle correspond à  un utilisateur, nous vous enverrons un courriel afin que vous puissez récupérer votre mot de passe.

Mon profil

Vous pouvez modifier les paramètre de votre compte.

Désolé, pour naviguer dans notre site, il faut détenir une licence/abonnement.

Nous publions depuis 28 ans (dont 21 ans comme quotidien web).

Nous offrons une édition (LCP-LAG) tous les matins de la semaine de septembre à juin

Nous ajoutons LCP InfoMidi quand l'activité parlementaire le mérite (quand le Salon bleu est en action)

Notre objectif depuis presque trois décennies est de tenir nos lecteurs bien informés sur ce qui occupe et préoccupe les législateurs québécois.

Nous avons aussi des volets inédits comme Le Monde du lobbying sur les groupes de pression et les grands lobbys, Regard législatif en temps de session.

Nous publions aussi Cette semaine au Parlement sur l'activité de la semaine (et des mises à jour fréquentes durant la semaine),

Nos abonnés reçoivent Alerte Décrets et peuvent consulter nos rubriques Derrière les décrets, Ce qu'ils ont dit,

Message DU gouvernement, Message AU gouvernement et plus encore.

Si vous êtes intéressé à obtenir un essai gratuit de quelques jours pour votre entreprise ou organisme, n'hésitez pas à nous contacter (editeur@courrierparlementaire.com)

Retour

Article du

Respect des consignes sanitaires

Québec imposera des amendes

Paru le | Catégorie: Message DU gouvernement

(R.I.) Le premier ministre du Québec, M. François Legault, et la vice-première ministre, ministre de la Sécurité publique et ministre responsable de la région de la Capitale-Nationale, Mme Geneviève Guilbault, ont annoncé aujourd'hui qu'au cours des 28 prochains jours, des mesures soutenues seront déployées afin d'endiguer la deuxième vague.

 

Imposition d'amendes pour les gens ne respectant pas les mesures sanitaires

Dès demain, les policiers pourront remettre des constats portatifs pour des rassemblements illégaux dans les résidences privées. Rappelons que dans les zones rouges, à partir de 00h01 ce soir, il sera interdit, sauf exceptions, d'accueillir dans une résidence privée toute personne qui ne réside pas habituellement à cette adresse. Des constats portatifs pourront également être remis lorsque l'obligation de porter le couvre-visage n'est pas respectée dans les manifestations, et ce, partout au Québec, indépendamment du niveau d'alerte en vigueur.

 

Dans ces deux cas, des amendes de 1 000 $ seront remises aux personnes qui refuse de se plier aux règles en vigueur.

 

Compte tenu des circonstances actuelles, ces mesures mises en place respectent l'équilibre entre les libertés individuelles et la nécessité d'agir collectivement afin de contrôler les risques sérieux pour la santé de la population. Cela permettra de faire respecter les mesures sanitaires en vigueur lors de manifestations ou lorsque des rassemblements se tiendront dans une résidence privée et que le nombre maximal de personnes permis sera dépassé, par exemple.

 

Les déplacements entre les régions sont fortement déconseillés. Toutefois, les citoyens qui ont à se déplacer doivent continuer de respecter les règles sanitaires applicables à leur zone de résidence et adopter des comportements conformes aux mesures sanitaires en vigueur dans celle-ci. Des opérations pourraient aussi être réalisées dans les bars et les restaurants pour s'assurer que les résidents d'un territoire ne fréquentent pas d'endroits similaires à ceux dont les activités sont suspendues dans leur territoire de résidence. Des amendes pourront être imposées aux récalcitrants.

 

Opération de sensibilisation pour le respect des mesures sanitaires diffusées par la santé publique

Au cours du prochain mois, des opérations de sensibilisation se tiendront sur des routes du Québec afin de limiter les déplacements entre les régions de paliers de couleur différents, en collaboration avec le ministère des Transports.

 

Des activités spéciales sont également prévues à proximité des écoles secondaires et dans les parcs. Elles se feront en partenariat avec la Sûreté du Québec, les corps de police municipaux et le réseau du ministère de l'Éducation.

 

Aussi, la Sûreté du Québec fera des opérations de visibilité aléatoire dans des régions très fréquentées par les Québécois durant la période automnale, soit les régions des Laurentides, de l'Estrie et de Charlevoix. L'objectif de ces opérations est de sensibiliser les gens à l'importance de respecter les règles sanitaires. D'autres activités semblables pourraient être réalisées par les corps de police municipaux.

 

Mise à jour des zones dans la région de Chaudière-Appalaches

Le premier ministre François Legault a également annoncé que les sous-régions Les Etchemin, Montmagny et L'Islet dans Chaudière-Appalaches redeviennent orange.

 

François Legault a aussi indiqué que les Québécois qui se trouvent dans une région classée zone « rouge » pourront dorénavant emprunter des livres dans les bibliothèques publiques.

 

Citations :

 

« Si un automobiliste traverse une intersection sur un feu rouge, il est coupable de conduite dangereuse parce qu'il met les autres en danger. Et s'il se fait attraper, il va recevoir une amende salée. Il ne viendrait à l'esprit de personne que l'interdiction de passer sur un feu rouge viole ses libertés individuelles. C'est la même chose pour les règles relatives à la COVID. Les récalcitrants qui mettent la vie des autres en danger, par insouciance, par négligence délibérée ou parce qu'ils veulent jouer aux fanfarons, ceux qui refusent de respecter les consignes de la santé publique, seront punis. »

 

François Legault, premier ministre du Québec

 

« Aujourd'hui, nous donnons aux policiers les moyens de mieux faire respecter les règles sanitaires en vigueur, tout en augmentant nos efforts de sensibilisation. L'approche de sensibilisation est toujours préconisée. Toutefois, quand les personnes refusent de respecter les consignes sanitaires et mettent en danger la santé de la population, il est nécessaire que les policiers puissent intervenir. La collaboration de tous est nécessaire pour lutter contre la propagation du virus. Nous ne pouvons pas laisser les personnes récalcitrantes détruire les efforts de la majorité qui, elle, respecte les règles mises en place par la santé publique. »

 

Geneviève Guilbault, vice-première ministre, ministre de la Sécurité publique et ministre responsable de la région de la Capitale-Nationale

 

Faits saillants :

 

1. Remise d'amendes pour les gens ne respectant les mesures sanitaires :

 

*Remise de constats d'infraction portatifs pour les gens ne respectant pas les mesures sanitaires dans les résidences privées ;

 

*Remise de constats d'infraction portatifs pour les manifestants ne respectant pas le port du masque obligatoire ;

 

*Les gens qui ne respectent pas les règles sanitaires de leur territoire à l'extérieur de leur territoire de résidence sont passibles d'amendes.

 

2. Activités de sensibilisation :

 

*aux abords des routes du Québec pour les automobilistes qui changent de territoire ;

 

*auprès des élèves à proximité des écoles secondaires et des parcs ;

 

*dans les régions fréquentées par les Québécois durant les activités automnales des régions des Laurentides, de l'Estrie et de Charlevoix ;

-/-/-/-/-/-/-