Demande d'inscription

Si votre organisme, entreprise, ministère etc. est déjà un abonné aux services du Courrier parlementaire©, vous pouvez vous inscrire pour recevoir par courriel nos éditions quotidiennes. Vous devez cependant entrer l'adresse courriel attribuée par votre organisation.

Se désinscrire

Pour un essai gratuit de quelques jours, veuillez nous faire parvenir un courriel.

Pour plus d'informations, veuillez nous rejoindre par téléphone au 418 640-4211 ou par courriel.

Mot de passe oublié

Veuillez indiquer votre adresse courriel qui est liée à  votre compte. Si elle correspond à  un utilisateur, nous vous enverrons un courriel afin que vous puissez récupérer votre mot de passe.

Mon profil

Vous pouvez modifier les paramètre de votre compte.

Désolé, pour naviguer dans notre site, il faut détenir une licence/abonnement.

Nous publions depuis 28 ans (dont 21 ans comme quotidien web).

Nous offrons une édition (LCP-LAG) tous les matins de la semaine de septembre à juin

Nous ajoutons LCP InfoMidi quand l'activité parlementaire le mérite (quand le Salon bleu est en action)

Notre objectif depuis presque trois décennies est de tenir nos lecteurs bien informés sur ce qui occupe et préoccupe les législateurs québécois.

Nous avons aussi des volets inédits comme Le Monde du lobbying sur les groupes de pression et les grands lobbys, Regard législatif en temps de session.

Nous publions aussi Cette semaine au Parlement sur l'activité de la semaine (et des mises à jour fréquentes durant la semaine),

Nos abonnés reçoivent Alerte Décrets et peuvent consulter nos rubriques Derrière les décrets, Ce qu'ils ont dit,

Message DU gouvernement, Message AU gouvernement et plus encore.

Si vous êtes intéressé à obtenir un essai gratuit de quelques jours pour votre entreprise ou organisme, n'hésitez pas à nous contacter (editeur@courrierparlementaire.com)

Retour

Article du

Relations avec l’UE

Une quinzaine d’ambassadeurs en visite

Paru le | Catégorie: Message DU gouvernement

(R.I.) Près d'une quinzaine d'ambassadeurs de pays membres de l'Union européenne (UE) étaient de passage à Québec mardi et mercredi, au moment où le Québec multiplie ses efforts pour accroître sa force de frappe économique à l'étranger. Cela est notamment vrai en Europe, dans le cadre de l'Accord économique et commercial global (AECG) entre le Canada et l'Union européenne (UE), en application provisoire depuis deux ans.

 

Au cours de ces deux journées, les ambassadeurs de l'UE ont pu rencontrer le premier ministre du Québec, François Legault, la ministre des Relations internationales et de la Francophonie, Nadine Girault, le ministre de l'Immigration, de la Francisation et de l'Intégration, Simon Jolin-Barrette ainsi que le représentant aux changements climatiques, Jean Lemire. Ces derniers ont présenté les grandes priorités du Québec sur le plan international, mais également les nombreux atouts du Québec, dont son positionnement géographique stratégique, sa participation aux accords de libre-échange, ses importantes ressources naturelles et ses coûts d'exploitation concurrentiels.

 

La visite de ces ambassadeurs a permis de renforcer la relation du Québec avec les États européens et avec les principales institutions de l'UE dans les secteurs de l'économie et du commerce ainsi que dans les domaines de l'éducation, de l'énergie et de la lutte contre les changements climatiques.

 

Cette visite arrivait au sein d'une conjoncture où le Québec met en place plusieurs actions pour augmenter sa force de frappe économique à l'étranger, notamment en Europe, afin de doubler les investissements étrangers réalisés au Québec. Parmi les actions précitées, notons le renforcement des équipes économiques dans les 33 représentations du Québec à l'étranger, les efforts accrus en matière d'attraction d'investissements et de main-d'œuvre qualifiée et le dévoilement prochain de la Vision internationale du Québec, sur laquelle viendra s'appuyer une stratégie de développement des marchés étrangers.

 

Citation :

« Pour le Québec, cette visite d'ambassadeurs européens a pu démontrer les forts liens que nous entretenons avec les États membres de l'Union européenne. Elle nous a offert l'occasion d'exprimer notre engagement en faveur de l'accroissement de nos échanges économiques et commerciaux. Par ailleurs, elle nous a permis de positionner le Québec comme carrefour économique de l'Amérique du Nord. À titre d'exemple, l'AECG se révèle être vecteur de prospérité pour le Québec, puisqu'il nous ouvre l'accès à un marché de plus d'un demi-milliard de consommateurs. Je me réjouis donc d'avoir accueilli les ambassadeurs de l'UE au Québec, qui contribuent à la consolidation et à l'accroissement des liens Québec-Europe. »

Nadine Girault, ministre des Relations internationales et de la Francophonie

 

« Mes collègues et moi tenons à remercier le gouvernement du Québec pour cette visite, qui nous a permis de faire valoir l'importance des liens culturels et historiques significatifs qui se sont développés entre le Québec et l'Europe. Ce séjour nous a également offert l'occasion de souligner l'importance de l'Accord économique et commercial global Canada-Union européenne (l'AECG) et d'explorer les perspectives d'une coopération renforcée, en particulier dans les domaines de l'intelligence artificielle et de la lutte contre le changement climatique. Le Québec a joué un rôle essentiel dans le lancement des négociations sur l'AECG en 2009, ainsi que dans sa mise en œuvre: nous sommes heureux de constater, d'ores et déjà ses retombées positives. »

Peteris Ustubs, l'Ambassadeur de l'Union européenne au Canada

 

Faits saillants :

L'UE est le deuxième partenaire commercial du Québec et représente un marché à fort potentiel pour la diversification du commerce international du Québec, alors que l'AECG est en application provisoire depuis le 21 septembre 2017;

 

28 États sont membres de l'UE, ce qui représente plus de 510 millions d'habitants;L'UE est l'une des principales forces commerciales et économiques au monde, avec un PIB s'élevant à 17 000 G$ US.

-/-/-/-/-/-/-